Les 5 étapes pour préparer efficacement votre entretien d’embauche

 

L’entretien d’embauche est un lieu de passage obligatoire et crucial qui conditionne souvent une partie de votre carrière professionnelle. Il est donc nécessaire de s’investir en amont dans la préparation de cette interview exigeante et sélective.

 

On vous répète souvent d’aller à votre entretien d’embauche de la façon la plus naturelle possible. C’est en partie vrai, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il faut s’y rendre en dilettante. 

Il s’agit en effet d’un exercice difficile au cours duquel vous devez renvoyer l’image la plus convaincante de vous-même, et cela ne s’improvise pas. Voici donc 5 étapes fondamentales pour vous permettre d’y voir plus clair dans la préparation de votre entretien d’embauche

 

1)  Préparez-vous aux questions récurrentes 

En général, les entretiens d’embauches présentent une structure similaire qui diffère très peu en fonction des entreprises. Il est donc préférable de préparer en amont certaines questions classiques que l’on risque très fortement de vous poser. Parmi celles-ci, on peut citer :

  •      « Pouvez-vous vous présenter ? »
  •      « Pourquoi pensez-vous être taillé pour ce poste ? »
  •      « Quels sont vos plus grandes qualités ? »
  •      « Quels résultats avez-vous obtenus dans vos expériences précédentes ? »
  •  

Pour approfondir votre préparation à l’entretien d’embauche, il est également nécessaire de se pencher sur les questions pièges classiques. Elles requièrent en effet une certaine habileté de votre part, et votre futur employeur vous attendra au tournant sur vos réponses.

Parmi elles, les questions qui impliquent que vous évoquiez une expérience négative sont particulièrement courantes. Il faut alors davantage se concentrer sur les enseignements tirés plutôt que sur l’échec en lui-même.D’autres questions, parfois même hors-sujets, sont faites pour vous vous déstabiliser. Il peut s’agir par exemple d’un problème de logique simple mais épineux. Il est alors crucial de garder son calme et de développer votre réflexion à voix haute. Le recours à l’humour et à l’autodérision peut également vous permettre de vous en sortir.

 

2)  Analysez bien votre CV pour mettre en avant vos atouts 

Pour maximiser vos chances de réussite lors d’un entretien d’embauche, il faut que vous maîtrisiez parfaitement les différents aspects de votre CV. Cela vous permettra d’évoquer vos atouts de façon claire et précise, exemples à l’appui.

Le point de départ concerne ainsi votre formation. Si vous avez le niveau d’étude exigé pour ce poste, mentionnez-le. Mais dites vous que de nombreux autres candidats auront un profil similaire au votre. C’est donc davantage à travers vos expériences que vous pourrez vous distinguer.

Il faudra ainsi mettre en valeur les aspects de votre parcours professionnel qui vous qualifient particulièrement pour le poste que vous convoitez. Pour cela, posez vous la question suivante : en quoi mes expériences font de moi le candidat idéal pour ce poste ?

Enfin, considérez votre personnalité comme un autre atout vous qualifiant pour ce job. N’hésitez pas à évoquer vos activités professionnelles et attardez-vous sur les qualités qu’elles vous permettent de cultiver, et que vous utilisez en entreprise. 

 

3)  Soyez lucide sur vos faiblesses

L’une des questions les plus courantes posées par les employeurs concerne vos faiblesses. Pour cette raison, il est nécessaire d’approfondir votre préparation à l’entretien d’embauche en travaillant avec attention sur ce sujet. 

La règle à respecter lorsque vous évoquez vos points faibles est de toujours terminer sur une note positive, en rebondissant sur un atout qui vous permet de les compenser. Il est également conseillé d’évoquer en priorité des lacunes techniques ou relationnelles légères et facilement améliorables. 

Soyez donc honnête mais habile dans votre exposé. Les recruteurs savent bien qu’aucun candidat n’est dépourvu de points faibles. Il faut simplement les avoir suffisamment travaillés en amont pour les faire apparaître comme des points d’amélioration surmontables

 

4)  Renseignez-vous bien sur l’entreprise 

 N’oubliez pas de rassembler des informations clés sur l’entreprise pour laquelle vous passez votre entretien d’embauche. En général, internet et la presse vous offriront les réponses dont vous avez besoin.

Il est également conseillé de faire des fiches mnémotechniques sur plusieurs grands points dont vous pourrez vous servir pendant l’interview. Parmi eux, on peut citer les valeurs de l’entreprise, ses principaux clients ou ses grands indicateurs économiques(chiffre d’affaire, nombre d’usines ou de magasins, etc.). Ces informations sont d’ailleurs d’autant plus importantes si vous vous présentez pour un poste de cadre. 

 

5)  Soignez votre apparence et votre attitude

 Il n’y a pas de règle en la matière pour un entretien d’embauche. Tout dépend du secteur dans lequel évolue votre entreprise. Ainsi, les agences de communication et les start-ups privilégient un style décontracté, tandis que les entreprises dans les domaines du conseil, de la finance ou du luxe exigent un code vestimentaire beaucoup plus strict.

Outre l’aspect vestimentaire, veillez également à garder un débit de parole à la fois ni trop lent ni trop rapide. Evitez également les tics verbaux et autres gestes trahissant votre nervosité. Il est important de renvoyer la meilleure image de vous-même lors de votre entretien d’embauche.

Soyez donc le plus calme et confiant possible. Toutefois, le meilleur moyen pour y parvenir reste de se confronter régulièrement à des professionnels de l’entretien en amont, pour recueillir un feedback constructif et s’habituer à la pression générée par l’exercice. Découvrez les modules de coaching pour les entretiens d’embauche animés par des experts reconnus et pluridisciplinaires sur www.yapuka.org.